Rotterdam: Troicki l'emporte sur Huta Galung

Publié par , le Vendredi 17/02/2012, 00:07

Rotterdam 2012 Direction les quarts de finale pour Viktor Troicki à Rotterdam (Dur, Intérieur, Pays-Bas). Le Serbe, tête de série n°7, a disposé sur le score de 7/6, 6/3 du Néerlandais Jesse Huta Galung, titulaire d'une wild-card, sur les courts de l'Ahoy Tennis Center. Il se mesurera donc, au tour suivant, à Juan Martin Del Potro pour tenter de rallier les demi-finales de l'ABN AMRO World Tennis Tournament 2012.

Déroulement du match:
Durée Troicki - Huta Galung Score
0h02 Set 1
0h02
1
-
0
1-0
0h20
1
-
1
1-1
0h26
2
-
1
2-1
0h30
2
-
2
2-2
0h34
3
-
2
3-2
0h40
3
-
3
3-3
0h42
4
-
3
4-3
0h46
4
-
4
4-4
0h48
5
-
4
5-4
0h55
5
-
5
5-5
1h00
6
-
5
6-5
1h04
6
-
6
6-6
1h11
7
-
6
7-6
1h18 Set 2
1h18
1
-
0
7-6 1-0
1h22
2
-
0
7-6 2-0
1h28
3
-
0
7-6 3-0
1h33
4
-
0
7-6 4-0
1h35
4
-
1
7-6 4-1
1h40
4
-
2
7-6 4-2
1h53
4
-
3
7-6 4-3
1h57
5
-
3
7-6 5-3
2h00
6
-
3
7-6 6-3

Partager
Réactions
Derniers Commentaires
@Tomrecall Mais oui c est nul ça
AnoukProRoger il y a 4 minutes
Habemus Président au conseil des joueurs pour 2 ans....
prostaff il y a 5 minutes
RV a l'US Open junior maintenant ! Il le voulait, il l’a eu. Déjà titré à 11 ans lors des interligues puis en individuel dans les catégories 12 ans, 13/14 ans et 15/16 ans, Corentin Moutet a décroché son cinquième titre de champion de France en s’imposant en 17/18 ans. Principal favori au début du championnat, Corentin Moutet (N.57) a parfaitement tenu son rang tout au long de la semaine. Et en finale, face à Evan Furness (-15, BRE), le Parisien a réussi à maitriser ses nerfs pour renverser un match mal embarqué. Pour sa première finale de championnat de France, Evan Furness est loin d’avoir démérité. Opposé à un "habitué" de cette situation, c’est même lui qui a le mieux géré le début de match. Alors que Corentin Moutet avait toutes les peines du monde à maîtriser ses émotions (écopant même d’un avertissement pour violation du code de conduite dans le premier set), Evan Furness prenait le jeu à son compte. Très agressif, il distribuait le jeu avec ses grandes gifles de coup droit et empêchait le Parisien de s’organiser le poussant régulièrement à la faute. "Il a fait un très bon début de match, confirmait Corentin Moutet après la remise des prix. J’étais un peu paniqué, je ne contrôlais pas mes émotions. Mais, en début de deuxième set, il a eu un coup de moins bien et moi je me suis dit que si je continuais comme ça je ne pouvais pas gagner. Alors j’ai essayé autre chose." Mené 6/4, 2-0, il a alors commencé à varier un peu plus les trajectoires et les effets pour dérégler le jeu du Breton aux faux airs d’Andy Murray et remporter huit jeux consécutifs pour revenir à une manche partout, 2-0 dans le troisième set. Evan Furness tentait bien de résister mais Corentin Moutet ne tremblait plus pour finalement s’imposer 4/6, 6/2, 6/2 après 2h15 d’une belle bagarre. La quête du relâchement "Ce qui est positif aujourd’hui c’est qu’il a fait le job pour se concentrer et prendre sur lui, se réjouissait son coach Thierry Tulasne après la rencontre. Au début il était très tendu et lorsqu’il est dans cet état et qu’il s’énerve, il n’est pas bon du tout. Alors que quand il est calme il joue très bien. Depuis le mois de mai, on travaille avec Ronan Lafaix, l’entraîneur de Stéphane Robert, et ça avance petit à petit. Il lui apporte beaucoup avec ses méthodes basées sur le relâchement. C’est un peu de la sophrologie, un peu de yoga adapté au tennis. C’est très intéressant." Un avis partagé par Corentin Moutet, ravi de cette nouvelle collaboration. "Ronan Lafaix m’aide beaucoup à relativiser sur le terrain et dans la vie aussi. C’est une rencontre importante pour moi. Je l’écoute beaucoup, tout est nouveau pour moi. Il m’aide à trouver plus de relâchement". Conscient du travail qui lui reste encore à faire pour exploiter au mieux ses capacités tennistiques, Corentin Moutet voit déjà plus loin que ce cinquième titre de champion de France. "Comme tout le monde je rêve de gagner un Grand chelem mais je préfère me fixer des objectifs au fur et à mesure comme par exemple entrer dans le top 100 le plus rapidement possible." En attendant, le nouveau champion de France 17/18 ans va continuer à alterner Futures et tournois juniors à commencer par l’US Open juniors pour lequel il a reçu une invitation.
cyrilou il y a 8 minutes
Sì !
Tara il y a 15 minutes
Salut tout le monde c pas que rafa est plus faible mais je le voit pas en finale quart ou demi ok mais vous enterrez vites djokovic c pas parceque il a perdu contre del porto que ca y est il sera plus present
pomme52 il y a 47 minutes
P'tain ... 8 doubles fautes !!! c'est beaucoup !
cyrilou il y a 59 minutes
TOP 5 Prono. Vendredi 26
1 LaStar 8 pts
2 8 pts
3 Eddy 8 pts
4 fanch 8 pts
5 Manu1211 8 pts
Participer au concours (gratuit)
Réseaux Sociaux
Annonceurs
Contact
Mentions légales
Avertissements
Copyright 2005 - 2016 TennisTemple.com
897 connectés