account_circle
M'inscrire
menu
person
Premium Avatar
Me connecter
M'inscrire
Fin de la collaboration entre Lucas Pouille et Amélie Mauresmo
© afp.com/TOSHIFUMI KITAMURA

Fin de la collaboration entre Lucas Pouille et Amélie Mauresmo

Publié par , samedi 24/10/2020 17:36

Amélie Mauresmo n'entraîne plus Lucas Pouille: le Nordiste, 69e au classement ATP, a annoncé samedi sur son compte Twitter la fin de leur collaboration après deux années.

"Merci pour tout, @AmeMauresmo ! Après deux ans d'une belle collaboration, notre chemin s'arrête mais j'en garderai de précieux enseignements", a écrit Pouille (26 ans) en légende d'une photo le montrant aux côtés de l'ancienne N.1 mondiale.

Sa collaboration avec Mauresmo, officialisée en décembre 2018, avait débuté fort avec une demi-finale de l'Open d'Australie en 2019, perdue ensuite sèchement face au Serbe Novak Djokovic.

Pouille, qui a culminé à la 10e place mondiale en mars 2018, a collectionné lors des 18 derniers mois les déconvenues et les problèmes de santé, avec notamment une persistante blessure au coude droit qui l'a empêché de disputer le moindre tournoi sur le circuit principal en 2020.

Sa seule apparition en compétition cette année remonte à mars lors du tournoi Challenger d'Indian Wells aux Etats-Unis, où il s'est incliné dès son entrée en lice.

Mauresmo, 41 ans, avait entraîné, avant Pouille, l'équipe de France de Fed Cup entre 2012 et 2016, et l'Ecossais Andy Murray de 2014 à 2016.

"La situation mondiale du Covid-19 et ce qu’elle impose comme protocoles au monde du tennis ne permettent plus à Amélie de gérer à la fois sa vie de famille et son engagement auprès de Lucas", a expliqué Pouille dans un communiqué dans lequel il indique être en train de "recomposer son équipe".

L'ancienne joueuse, lauréate de 25 titres sur le circuit WTA dont deux tournois du Grand Chelem (Open d'Australie et Wimbledon en 2006), est mère de deux enfants.

Pouille a également annoncé qu'il avait été testé positif au Covid-19 et qu'il allait se mettre à l'isolement pour une durée de sept jours alors qu'il n'a pour l'instant "développé que la perte d'odorat comme symptôme".

Il a par ailleurs précisé qu'il était "très satisfait de la façon dont son coude droit répond".

./jr/kau/dep

Source: AFP

Sujets populaires hot topics