account_circle
M'inscrire
menu
person
Premium Avatar
Me connecter
M'inscrire
26 commentaires
Partager

La leçon de vie de Federer, en mode grand philosophe

Le 12/06/2024 à 13h22 par Guillem Casulleras Punsa
La leçon de vie de Federer, en mode grand philosophe

Roger Federer a été "invité" dimanche, à prononcer un discours devant les étudiants diplômés de l’année de l’université de Dartmouth (New Hampshire, USA). Du haut de ses 42 ans, il a profité de l’occasion pour transformer avec succès son expérience du tennis en véritable leçon de vie.

Résultat, la vidéo de son discours est très vite devenue virale. Un point de plus gagné par le Suisse aux 20 titres du Grand Chelem (vous comprendrez en lisant).

Roger Federer : "Au tennis, la perfection est impossible. Sur les 1526 matchs en simple que j'ai joués dans ma carrière, j'en ai remporté presque 80%.

Maintenant, j'ai une question pour vous. Quel pourcentage de points pensez-vous que j'ai gagné dans ces matchs ? Seulement 54%. En d'autres termes, même les joueurs de tennis au sommet du classement gagnent à peine plus de la moitié des points qu'ils jouent.

Quand tu perds en moyenne chaque deuxième point, tu apprends à ne pas t'attarder sur chaque point. Tu t'apprends à toi-même à penser : ’Ok, j'ai fait une double faute, c'est juste un point. Je suis allé au filet et j'ai été passé à nouveau, c'est juste un point. Même un super coup, un smash au dessus de la tête qui finit dans le Top 10 des meilleurs points sur ESPN, ça aussi, c'est juste un point.’

Donc voilà pourquoi je vous dis ça. Quand vous jouez un point, ça doit être la chose la plus importante du monde. Et c'est le cas. Mais quand ce point est derrière vous, il est derrière vous.

Cet état d'esprit est vraiment crucial, car il vous libère et vous permet de vous consacrer pleinement au point suivant, puis au point suivant après le point suivant. Avec intensité, clarté et focalisation.

La vérité est que, peu importe le jeu auquel vous jouez dans la vie, parfois vous allez perdre un point, un match, une saison, un boulot... C’est un grand huit avec beaucoup de haut et de bas.

Et c’est naturel quand vous êtes au fond de douter de vous et de vous sentir désolé pour vous-même. Et, en passant, votre adversaire a lui aussi ses propres doutes. N’oubliez jamais ça.

Mais l’énergie négative est de l’énergie perdue. Vous devez devenir un maître dans le fait de surmonter les moments difficiles, c’est pour moi le signe d’un champion. Les meilleurs du monde ne sont pas les meilleurs du monde parce qu’ils gagnent chaque point, mais parce qu’ils savent qu’ils vont perdre encore et encore, et qu’ils ont appris à y faire face.

Vous acceptez ça, vous pleurez si vous en avez besoin, puis vous forcez un sourire. Vous avancez, sans relâche. Vous vous adaptez et grandissez. Vous travaillez plus dur. Vous travaillez de façon plus intelligente. Souvenez-vous : travaillez plus intelligemment."

Roger Federer
Non classé
Réactions