account_circle
M'inscrire
menu
person
Premium Avatar
Me connecter
M'inscrire
Marion Bartoli reporte encore son retour
© afp.com/Abbie Parr

Marion Bartoli reporte encore son retour

Publié par , mercredi 16/05/2018 12:06

Marion Bartoli, qui espérait initialement reprendre la compétition mi-mars, a reporté une nouvelle fois son retour, au mois d'août avec le souhait de participer à "la tournée américaine", a-t-elle annoncé mercredi sur la chaîne Infosport plus.

"Je serai de retour sur la tournée américaine, avec Montréal, Cincinnati et l'US Open. Pour l'instant je suis dans les clous", a affirmé la lauréate de Wimbledon 2013, qui devra toutefois avoir retrouvé le niveau nécessaire d'ici là et aussi obtenir des invitations (wild-card) des organisateurs pour participer à ces tournois.

A l'heure actuelle, la Française de 33 ans n'a plus de classement, n'ayant plus joué en compétition depuis depuis près de cinq ans et sa défaite contre la Roumaine Simona Halep au deuxième tour du tournoi de Cincinnati mi-août 2013. Peu après la rencontre, elle avait mis un terme à sa carrière.

Mais en décembre dernier, l'ancienne N.7 mondiale (meilleur classement en 2012) avait annoncé vouloir reprendre la raquette.

"Mi-mars me paraît réaliste par rapport au reste des entraînements à faire et des progrès à effectuer. En tant que compétitrice, j'ai forcément des objectifs élevés", avait-elle alors affirmé, tout en nuançant ses propos. "Après, ça reste pour l'instant des rêves", avait ajouté la Française, consciente d'avoir "énormément de travail" à fournir pour revenir à son meilleur niveau physique.

Lors d'une exhibition le 6 mars à New York, Bartoli, encore loin de son poids de forme, avait reconnu que cela allait "prendre du temps" et qu'il y "avait tellement de points d'interrogation". Arrivée à New York avec une aponévrose (pied), elle avait senti l'une de ses hanches craquer après quelques points avec Serena Williams. Résultat: trois semaines d'arrêt.

Fin mars, elle avait affirmé qu'un retour sur gazon, à Birmingham (18 - 24 juin) était "possible". Mais l'ancienne championne de Wimbledon, pas prête physiquement, a de nouveau repoussé la date de son retour.

Source: AFP

Sujets populaires hot topics
Derniers commentaires comments
Matche après matche disent tous les très grands!!! Et je ne pense ps que ce n'est qu'une façon de "com"!
brocherie brocherie il y a 10 minutes
Il n'y a pas antagonisme avec l'idée d'organiser des (une?) compétition de "jeunes "espoirs"; s'il ne se sent plus concerné qu'il s'abstienne! Je rappelle à ce jeune coq qu'Eddy Merckx lui même, champion du monde junior ( à l'époque), était devenu champion du monde senior dans la foulée, et qu'il avait gagné San Rémo et Paris Roubaix avec ce statut d'"espoir"!!!
brocherie brocherie il y a 13 minutes
[b]Nadal : "Djokovic est candidat au titre ici" "Novak ne revient pas. Il a toujours été là".[/b] [b]Physiquement, comment vous sentez-vous après cette campagne de préparation ?[/b] Bien. Le début de saison a été très difficile pour moi avec une blessure puis une rechute. Mais depuis que je suis revenu lors de la Coupe Davis, je joue bien, j'ai joué et gagné beaucoup de matches. Chaque tournoi est différent, mais j'espère vraiment être compétitif ici. [b]Compétitif, vous l'êtes toujours à Roland-Garros. Diriez-vous que ce tournoi tire systématiquement le meilleur de vous ?[/b] Peut-être pas Roland-Garros spécifiquement. C'est la terre battue qui me permet à chaque fois de m'exprimer pleinement. J'ai eu beaucoup de succès sur cette surface depuis très longtemps mais le fait que Roland-Garros soit au meilleur des cinq sets m'aide aussi. C'est ça la différence. [b]Etait-ce important pour vous de vous imposer à Rome après votre défaite à Madrid ?[/b] Madrid, c'est particulier, tout le monde le sait. Il y a l'altitude, la balle flotte davantage, c'est un tournoi à part. J'ai perdu, c'est vrai (NDLR : face à Dominic Thiem, en quart de finale), à l'issue d'un match où je n'ai pas très bien joué. Alors évidemment c'était important de réagir à Rome. Je pense que j'ai fait un bon tournoi là-bas. J'ai eu beaucoup de matches difficiles et j'avais besoin de ça. [b]Que voulez-vous dire ?[/b] Je suis passé par des moments que je n'avais pas connus depuis un moment. Dans tous les matches que j'ai gagnés sur terre, je n'avais pas perdu un set. Ensuite j'ai perdu en deux sets contre Thiem. A Rome, contre Fognini, j'ai été mené un set zéro, puis j'ai joué un premier set très dur contre Novak en demi-finale et en finale, j'ai connu des hauts et des bas. Mais à chaque fois, je m'en suis sorti et c'est bien d'être passé par ces moments délicats avant Roland-Garros. [b]Vous parliez de Djokovic. Il semble revenir à un niveau intéressant, non ?[/b] Voilà ma réponse : Novak ne revient pas. Il a toujours été là. Il est un des plus grands champions de l'histoire de ce sport. Parfois, revenir de blessure demande un peu de temps et il faut être patient pour jouer bien à nouveau. Mais à Rome, il a été très bon. Cela ne fait aucun doute pour moi, il est un des candidats au titre ici. [b]Vous ne pourrez vous retrouver qu'en finale dans ce tournoi. Cela rappellerait des souvenirs..[/b]. J'ai beaucoup de travail à faire avant de penser à la finale. J'espère y être, mais je ne crois pas que ce soit le moment de parler de ça, vous ne croyez pas ? Nous sommes vendredi, le tournoi n'a même pas commencé. Dans deux semaines, j'espère avoir l'occasion de parler de la finale avec vous. [b]C'est la première fois depuis 2014 que vous abordez Roland-Garros en tant que numéro un mondial. Est-ce une chose à laquelle vous accordez une importance, même symbolique ?[/b] Je n'y pense pas trop. Avant, la finale à Rome, on m'avait dit 'si vous gagnez, vous reprendrez la première place mondiale'. Mais comme je l'avais dit alors, je ne pensais pas du tout à ça. Je voulais juste gagner la finale. Bien sûr, je préfère être N.1 que N.2 ou N.5, mais au bout du compte, ce qui me rend vraiment heureux, c'est de me sentir compétitif. [b]Un mot sur l'absence de Federer...[/b] C'est une mauvaise nouvelle pour le tournoi, mais pas pour moi si je gagne le tournoi. La victoire aura exactement le même goût, peu importe qu'il soit là ou pas.
Sweetchou Sweetchou il y a 22 minutes
Perso j'y crois plus en ces jeunes. On s'enflamme toujours trop à chaque victoire et après ils ne confirment pas. Pour moi, aucun de tous ces jeunes cités plus bas n'atteindront le top 50. Donc pas de relève
Anouk Anouk il y a 26 minutes
La seule qui a gagné un GC depuis un an s'appelle Mladenovic.
GrandChelem GrandChelem il y a 1 heure
Bah je crois que ce sont pour les philantropes, qui n'auront aucun problème à se les procurer. Roger le sait et il veut que sa fondation en profite. Bravo Roger de penser à tous ceux qui en bénéficieront par ricochet . ^^
Tara Tara il y a 4 heures