account_circle
M'inscrire
menu
person
Premium Avatar
Me connecter
M'inscrire
Monfils:
© afp.com/Yong Teck Lim

Monfils: "L'important pour moi, c'est la terre battue"

Publié par , vendredi 15/03/2019 07:42

Le N.1 français Gaël Monfils, touché au tendon d'Achille gauche, a préféré déclarer forfait jeudi pour son quart de finale du Masters 1000 d'Indian Wells, plutôt que de compromettre la suite de sa saison: "L'important pour moi, c'est la terre battue", a-t-il rappelé.

QUESTION: Depuis quand ressentiez-vous cette douleur au tendon d'Achille gauche?

REPONSE: "J'avais déjà un peu mal depuis le début du tournoi, mais chaque jour, la douleur augmentait. Mercredi à l'échauffement (avant son 8e de finale contre Philipp Kohlschreiber, NDLR), j'avais très mal, mais on a réussi à bien m'échauffer, bien mieux que je ne le pensais. J'ai joué sans problème, il y a eu un petite alerte après deux-trois jeux. Après le match, c'est fou, mais j'avais hyper mal, on a travaillé dessus avec des soins. On a retravaillé dessus ce (jeudi) matin, j'avais mal, c'était impossible de m'échauffer. On a essayé ce (jeudi) matin et ce (jeudi) soir, mais c'était vraiment impossible de jouer".

Q: Cela a dû être difficile de se résoudre à déclarer forfait en étant aussi en forme...

R: "Ce qui est chiant, c'est que j'ai mal, mais je me sens très bien, je tape très bien la balle, je tape fort, je joue bien. Bouger latéralement, ça va, mais dès que je dois aller vers l'avant pour retourner sur le service ou décaler sur le coup droit, ça ne va pas. Ca aurait pu peut-être passer pour un match, comme cela aurait pu être six mois sans jouer, si je jouais ce quart de finale. Je préfère attendre quelques jours, quelques semaines pour être opérationnel".

Q: Savez-vous si vous pourrez disputer le Masters 1000 de Miami qui débute la semaine prochaine?

R: "Je vais faire une bonne semaine de traitement, mais je ne prendrai pas de risque. Honnêtement si je sens que j'ai encore un petit peu mal, je ne prendrai pas de risque à Miami. Ce qui est important pour moi, c'est la terre battue. Je vais aller à Miami, même si je ne joue pas, je serai là bas pour être avec Elina (Svitolina, sa compagne, NDLR). Je ne me prends pas trop la tête. J'ai fait une semaine correcte, je vais +kiffer+ un petit peu. Dans quelques jours si je vois que je vais mieux, je vais tapoter des balles avec Elina pour voir ce que cela donne. Si je vois que je ne peux pas tapoter avant jeudi ou vendredi, je ne jouerai pas le tournoi, je ferai des soins et m'entraînerai".

Q: Est-ce que ce n'est pas décourageant d'être à nouveau stoppé par une blessure alors que tout semblait aller pour le mieux?

R: "On peut voir ça comme ça, mais moi, je ne le vois pas comme ça. C'est ma force d'avoir confiance en moi (...) c'est une force de se dire +Non, je vais revenir plus fort!+ Je ne suis pas le seul à qui cela arrive. C'est peut-être pour ça qu'on est sportif de haut-niveau, on a cette capacité à ne pas douter, à rester positif et à se dire +Voila je vais prendre des semaines, des mois, des années même pour certains, mais je vais revenir plus fort+"

Propos recueillis en conférence de presse

Source: AFP

Sujets populaires hot topics
Djokovic vs Schwartzman
1620 réactions
Djokovic vs Nadal
195 réactions
La côte let du jour
88 réactions
Le salon du foot
84 réactions
Derniers commentaires comments
Hehe, et pourtant je ne suis même pas forcément fan d'une mentalité précise mais Julian et #TheWolfPack (Quick Step) me font vraiment kiffer avec leur soif insatiable de victoires prestigieuses ! Sagan, superbe athlète donc je respecte Je donne pas Nole favori mais je crois en ses chances (+1 prono) Schwartzy semble prêt pour RG
TBrd TBrd il y a 50 secondes
Parce que certains estiment que c'est RF sont plus grand rival. A priori Novak est le mieux placé pour juger. Ensuite la beauté pour les spectateurs ne compte pas: on parle de rivalité donc de compétition et si on regarde en détail leur confrontation en GC, Masters et Master 1000, elles ont été beaucoup plus souvent discriminant pour le palmarès de Djoko que ses matchs contre Fed. Cependant bizarrement ce sont plus souvent ses victoires contre Fed qui l'ont lancé ou relancé : demi AO 2008, demi USO 2010 ( très importante mentalement pour 2011) et Wimbledon 2014. Pour Nadal je vois que Wimbledon 2018 qui le relance.
freakyriri freakyriri il y a 3 minutes
Bonjour Gracias, Alors nous sommes au moins deux. 😱😱
MILI MILI il y a 4 minutes
Bon, je vais tenter d'en faire une petite. Nous sommes ici face à l'une des meilleures rivalités de l'ère Open. Djokovic/Nadal. Sur terre battue, c'est encore mieux. Des matchs de légende, comme la demie de Roland en 2013, remportée par l'Espagnol au bout du suspense, ou encore, la finale de Madrid 2009, remportée par Nadal toujours, après un tie-break à couper le souffle. Sur terre battue, c'est en effet Rafa qui domine assez largement, avec 16 victoires contre 7 pour Novak. La dernière victoire du serbe remonte à 2015 et à son quart de finale totalement maîtrisé à Roland-Garros. Globalement, leur H2H est de 28 à 25 en faveur de Djokovic. C'est donc très serré. Chacun sait ou a su comment battre l'autre. Mais aujourd'hui, nous sommes dans l'inconnu. Djokovic a joué au moins 2h30 ses deux derniers matchs, le faisant aller se coucher après 23h (après 2h pour son quart de finale !). On pourrait dons supposer que la fatigue va peser sur le numéro 1 mondial, qui a du terrasser non sans difficulté un sensationnel Del Potro, contre qui il s'en sort d'ailleurs miraculeusement, puis un valeureux Diego Schwartzman, contre qui on l'a parfois vu montrer des signes de fatigue. De son côté, Nadal a marché sur tous ses adversaires, ne jouant aucun match de plus de 1h45. Sa longueur de balle retrouvée, sa percussion légendaire en coup droit, un service efficace, tout cela a participé à ces victoires expéditives et autoritaires. Il sera donc plus frais physiquement. Seulement, la finale de l'Open d'Australie a du marquer fortement l'esprit de Nadal, l'assommer. Une raclée, comme personne ne l'imaginait. L'orgueil de la légende espagnole a été très touché, et ce match pourra lui servir de revanche, une première avant peut-être une plus énorme, sur l'ocre parisienne. Soit, nous avons donc un Nadal à la recherche de son premier titre cette année, et un Djokovic qui surfe sur sa vague de néo-confiance acquise après son titre à Madrid. L'un aura l'avantage psychologique mais le désavantage physique. L'autre aura avec lui sa fraîcheur et sa rage de vaincre. J'espère un match de légende. Un combat de tous les instants, ou chacun y croit jusqu'au deuxième rebond de la balle de match. Je pronostique une victoire de Nadal en 3 sets. Merci de votre attention.
Anouk Anouk il y a 33 minutes
Un peu de mauvaise foi dans cette déclaration. Je peux comprendre, il avait de grandes attentes hier et ça n'a pas dû être facile pour lui de se faire maîtriser du premier au dernier point...
clem26 clem26 il y a 34 minutes
Très très bon Diego🦁
Chatounet Chatounet il y a 56 minutes