account_circle
M'inscrire
menu
person
Premium Avatar
Me connecter
M'inscrire
Roland-Garros: Humbert et Ferro, éclaircies dans la grisaille?
© afp.com/-

Roland-Garros: Humbert et Ferro, éclaircies dans la grisaille?

Publié par , samedi 26/09/2020 18:42

Entre blessures, méforme et Covid-19, le contingent français, dans le mauvais rôle de l'US Open avec le feuilleton du test positif de Benoît Paire, arrive à Roland-Garros sans repères ni certitudes, hormis les jeunes Ugo Humbert et Fiona Ferro, qui ont pris leur élan sur terre battue.

Privés de Jo-Wilfried Tsonga (bassin) et Lucas Pouille (coude) encore convalescents, joueurs et joueurs tricolores devront aussi se passer du soutien du public ou presque, seulement 1.000 spectateurs étant autorisés par jour en raison de la recrudescence de l'épidémie en France.

. Monfils, redémarrage poussif

Gaël Monfils, N.9 mondial et joueur français le mieux classé, a fait une croix sur la mini-tournée américaine sur dur à New York (Masters 1000 de Cincinnati et US Open) pour se préserver face à un calendrier de reprise très copieux après six mois d'interruption.

Un choix non payant? "Je pensais me sentir mieux, et plus rapidement", a-t-il résumé jeudi. Ses deux premiers matches depuis fin février ont été autant de défaites "en jouant très mal" face à un qualifié (Dominik Koepfer à Rome) et un invité (Yannick Hanfmann à Hambourg).

Les optimistes feront remarquer qu'en 2017, il avait atteint les huitièmes de finale Porte d'Auteuil sans avoir remporté le moindre succès à Munich et Madrid, ses deux tournois sur terre battue préalables. Les pessimistes souligneront que sans le soutien du public et de ses proches, le showman pourrait manquer de carburant. "Ça va faire bizarre", a reconnu Monfils, habitué à soulever les foules à Paris, où il a atteint une fois les demi-finales (2008) et trois autres fois les quarts de finale (2009, 2011, 2014).

. Paire a déjà gagné

Pour le public comme pour les joueurs, passer le portique n'est pas anodin cette année. "Première victoire à Roland-Garros", s'est réjoui Benoît Paire (25e) en montrant le précieux sésame sur Instagram. Exclu de l'US Open après avoir été testé positif au Covid-19 mais autorisé à jouer à Hambourg après un test... positif, il pouvait craindre de subir le même sort que l'Espagnol Fernando Verdasco, dépisté positif alors qu'il dit avoir contracté le virus début août.

"Fatigué mentalement" par son feuilleton sanitaire, Paire n'est assurément pas au mieux physiquement non plus, au vu de son abandon à Hambourg contre Casper Ruud et de son non-match à Rome face à Jannik Sinner (6-2, 6-1).

Même chose pour Adrian Mannarino (38e mondial), qui a mal vécu l'isolement imposé aux Français "cas contact" de Paire à New York (avec Gasquet et Mladenovic notamment) et n'a pas réussi à enchaîner une fois de retour en Europe, lui dont la terre battue n'est pas la tasse de thé.

Triste point commun aux trois Bleus les mieux placés au classement ATP : un zéro sur deux sur ocre en 2020.

. Humbert et Ferro, jeunesse montante

Les résultats d'Ugo Humbert (41e) contrastent avec la sinistrose ambiante côté français. Jusqu'ici peu à l'aise sur terre battue, le Messin âgé de 22 ans a connu un déclic à Rome, où il a battu Kevin Anderson et Fabio Fognini, avant d'échouer en trois sets face à Denis Shapovalov. Progrès confirmés à Hambourg, où Humbert a obtenu face à Daniil Medvedev sa première victoire face à un membre du Top 5 (6-4, 6-3).

Entré dans la cour des grands en 2019 avec un huitième de finale à Wimbledon, perdu contre Novak Djokovic, Humbert peut rêver à des retrouvailles avec le N.1 mondial au même stade à Roland-Garros. Mais il lui faudra pour cela passer les obstacles Cristian Garin, spécialiste de l'ocre, et Karen Khachanov.

Chez les dames, le tableau semble plus ouvert encore pour Fiona Ferro (23 ans), lauréate du tournoi de Palerme début août et opposée au premier tour à la Britannique Heather Watson. A condition que ses côtes ne la fassent plus souffrir.

Alizé Cornet enchaînera-t-elle dans la foulée de son huitième de finale à l'US Open ? Kristina Mladenovic, elle, rebondira-t-elle après sa fâcheuse expérience new-yorkaise ?

Caroline Garcia, ex-N.4 mondiale retombée au 45e rang, n'aura pas de tour de chauffe: elle est opposée dès dimanche à l'Estonienne Anett Kontaveit (21e), qui vient de la battre à Rome.

Source: AFP

Sujets populaires hot topics
Popko vs Albot
399 réactions
Monfils vs Carreno Busta
394 réactions
La côte let du jour
391 réactions
Rodionov vs Shapovalov
262 réactions