account_circle
M'inscrire
menu
person
Premium Avatar
Me connecter
M'inscrire
Roland-Garros: les joueurs exclus comme cas contact avaient été
© afp.com/Philippe LOPEZ

Roland-Garros: les joueurs exclus comme cas contact avaient été "prévenus", selon Forget

Publié par , jeudi 24/09/2020 17:48

Les trois joueurs exclus des qualifications messieurs de Roland-Garros, car cas contact de leur entraîneur testé positif au Covid-19, "avaient été prévenus" qu'il leur était déconseillé de partager la même chambre, a répondu jeudi le directeur du tournoi Guy Forget.

"Nous sommes obligés de suivre le protocole mis en place par le gouvernement et les autorités", a dit Forget, interrogé sur les reproches formulés par le Bosnien Damir Dzumhur et l'Américain Ernesto Escobedo, exclus dimanche des qualifications après le test positif de Petar Popovic et Lalo Vicencio, leurs entraîneurs respectifs. Ces deux derniers affirment être des "faux positifs" après avoir développé des anticorps lors d'une contamination antérieure au Covid-19.

"C'est toujours difficile de dire à un joueur, qui est en pleine santé, qu'il doit malheureusement quitter le tournoi de Roland-Garros parce qu'il a eu un test positif (deux autres joueurs et une joueuse sont dans ce cas jusqu'ici, NDLR)", a ajouté Forget avant d'égratigner Dzumhur et Escobedo.

"Après, il y a malheureusement des joueurs, alors qu'ils avaient été prévenus, qui ont voulu partager une chambre d'hôtel avec leur coach, pour économiser quelques euros, alors qu'un effort (financier) a été fait pour les qualifications", a-t-il riposté. "Même si le joueur était négatif, son coach était positif et par voie de conséquence l'un et l'autre ont dû être écartés du tournoi. C'est dur pour eux, on en a particulièrement conscience, mais c'est un risque que nous ne pouvons pas nous permettre de prendre, notamment pour la sécurité des autres joueurs."

Joueurs et joueuses participant au Grand Chelem parisien, qui débute dimanche à l'issue des qualifications, doivent subir un test PCR (rhyno-pharyngé) à leur arrivée à Paris, puis à J+2 et tous les cinq jours, tant qu'ils restent en lice.

Ils doivent rester dans leur chambre d'hôtel jusqu'au résultat de leur premier test: s'il est négatif, ils peuvent aller s'entraîner, s'il est positif, après une double analyse du même échantillon, ils sont écartés d'office.

Source: AFP

Sujets populaires hot topics