account_circle
M'inscrire
menu
person
Premium Avatar
Me connecter
M'inscrire
Roland-Garros: Verdasco
© afp.com/William WEST

Roland-Garros: Verdasco "révolté" d'être évincé pour un seul test positif au coronavirus

Publié par , vendredi 25/09/2020 23:36

L'Espagnol Fernando Verdasco a déclaré vendredi être "frustré et révolté" d'avoir été évincé du tableau principal de Roland-Garros en raison d'un test positif au nouveau coronavirus.

"Je veux faire savoir à quel point je suis totalement frustré et révolté à l'encontre de l'organisation de Roland-Garros qui me prive de mon droit de participer à cet événement important sans même m'offrir la possibilité de passer un autre test avec un nouvel échantillon qui pourrait confirmer que le résultat du premier test était une erreur", s'épanche le vétéran espagnol de 36 ans dans un communiqué diffusé sur Twitter.

Le 58e joueur mondial explique avoir contracté le "Covid-19 de façon asymptomatique" en août et avoir passé quatre tests PCR, tous revenus négatifs, avant son nouveau test positif en amont de Roland-Garros.

Il a d'ailleurs entretemps disputé le tournoi de Rome, dont il a été éliminé d'entrée après un match perdu face au Bosnien Damir Dzumhur... lui-même exclu des qualifications de Roland-Garros car considéré comme cas contact.

"L'organisation de Roland-Garros a refusé que je me soumette à un autre test, malgré toutes ces circonstances et le fait qu'il restait assez de jours pour de nouveaux tests avant le début de la compétition et le tirage au sort, s'insurge l'ex-N.7 mondial. Malgré tout, j'ai été disqualifié".

Il assure avoir depuis procédé à trois tests, de sa propre initiative -- deux PCR et l'un sérologique-- tous revenus négatifs.

"Nous devrions au moins avoir le droit de mener de nouveaux tests pour éviter des disqualifications injustes", clame Verdasco.

Cinq joueurs ont déjà été écartés des qualifications en raison du Covid-19: deux testés positifs et trois autres déclarés "cas contacts".

C'est notamment le cas du Bosnien Damir Dzumhur, exclu des qualifications en raison du test positif subi par son entraîneur Petar Popovic. Alors que celui-ci a par la suite été testé négatif, selon un résultat diffusé sur les réseaux sociaux.

"Nous sommes sûrs que c'était un faux positif parce que mon entraîneur a des anticorps", a écrit Dzumhur sur Instagram. "Il n'a pas été autorisé à passer un deuxième test. Je suis dévasté".

En effet à Roland-Garros, en cas de résultat positif, le même échantillon est contrôlé une deuxième fois et le joueur exclu si le résultat positif est confirmé.

Source: AFP

Sujets populaires hot topics