account_circle
M'inscrire
menu
person
Premium Avatar
Me connecter
M'inscrire
Sous l'impulsion de Serena, des règles adaptées à la maternité
© afp.com/ANGELA WEISS

Sous l'impulsion de Serena, des règles adaptées à la maternité

Publié par , vendredi 14/12/2018 20:36

De retour de grossesse, Serena Williams, ambassadrice N.1 du tennis mondial, a porté la question sur le devant de la scène. Moins d'un an après, la WTA adapte son règlement aux joueuses revenant de maternité.

C'est à Roland-Garros que la question du traitement réservé aux joueuses de retour de grossesse a pris de l'ampleur.

A l'époque, Serena est revenue à la compétition depuis moins de trois mois, après avoir donné naissance à une petite fille, Olympia, en septembre 2017. La championne américaine de 36 ans, au sommet du tennis mondial quand elle s'est éloignée du circuit après son sacre à l'Open d'Australie en janvier 2017, s'apprête à disputer son premier tournoi du Grand Chelem depuis seize mois.

Quand les organisateurs parisiens décident de ne pas attribuer de tête de série à la cadette des soeurs Williams, alors tombée au-delà de la 450e place mondiale (451e précisément), la presse américaine s'indigne. "Roland-Garros punit Serena Williams d'avoir eu un bébé", titre le quotidien USA Today. Et même Ivanka Trump, la fille du président américain, s'en mêle.

Un mois plus tard, Wimbledon, qui a l'habitude d'adapter les têtes de série en fonction des résultats sur herbe, la désigne tête de série N.26 alors qu'elle n'est encore que 183e mondiale. A l'US Open à la fin de l'été, la 26e joueuse mondiale est tête de série N.17.

- Le "classement protégé" étendu -

Si le retour sur le circuit d'une joueuse, y compris de premier plan, après avoir donné naissance à un enfant n'est pas une première - on pense à la Belge Kim Clijsters et à la Bélarusse Victoria Azarenka - le cas emblématique de Serena Williams a vraisemblablement fait bouger les choses et poussé la WTA à réviser dès 2019 son système de "classement protégé", dispositif qui permet, durant une période transitoire, de conserver son ancien classement au retour d'une absence longue durée.

D'abord, selon un document diffusé sur les réseaux sociaux dans la semaine et dont l'AFP a obtenu confirmation auprès d'un entraîneur vendredi, le gel du classement est porté de deux à trois ans maximum et il est désormais ouvert aux joueuses classées jusqu'à la 375e place mondiale, au lieu de la 300e.

Surtout, les dispositions relatives à une grossesse sont différenciées de celles concernant une blessure.

Pour les joueuses devenues mères, cette période de trois ans s'ouvre à la naissance du bébé et non plus à la date du dernier tournoi joué, comme c'est le cas pour une joueuse blessée. La WTA va jusqu'à préciser la règle en cas d'adoption ou de recours à la gestation pour autrui : le délai est alors de deux ans à partir du dernier tournoi joué.

Maternité ou blessure, le nombre de tournois dans lesquels il est possible de recourir au "classement protégé" grimpe, pour une absence supérieure à un an, de huit à douze.

- Oui à la combinaison de Serena -

S'il n'accorde toujours pas nécessairement aux joueuses utilisant leur "classement protégé" un statut de tête de série, le nouveau règlement introduit une disposition les protégeant davantage. "Si le classement protégé d'une joueuse lui vaudrait l'attribution d'une tête de série dans le tableau principal (d'un tournoi), elle y sera positionnée de façon à ne pas rencontrer une tête de série au premier tour", écrit la WTA, en précisant que cette mesure n'est applicable que lors de ses "huit premiers tournois WTA".

Serena Williams avait été au centre d'une autre polémique née à Roland-Garros, celle autour de sa remarquée combinaison moulante noire ceinturée de rose, pas du goût du président de la Fédération française de tennis, Bernard Giudicelli. "Cette tenue ne sera plus acceptée. Il faut respecter le jeu et l'endroit", avait-il estimé dans l'été.

L'ex-N.1 mondiale l'avait justifié par des raisons médicales, précisément favoriser "une meilleure circulation sanguine", elle dont l'accouchement avait été suivi de sérieuses complications.

Côté WTA, l'Américaine aux 23 couronnes en Grand Chelem a obtenu gain de cause : "les leggings et les shorts de compression peuvent être portés avec ou sans jupe, short ou robe", établit le document.

Contactée par l'AFP, la WTA a seulement indiqué qu'elle se préparait à communiquer sur le règlement 2019 en début de semaine prochaine.

Source: AFP

Sujets populaires hot topics
Osaka vs Svitolina
456 réactions
Tiafoe vs Nadal
411 réactions
Williams vs Pliskova
384 réactions
Cote du jour
253 réactions
Rafael Nadal
136 réactions
Derniers commentaires comments
Fed ne s'entraine jamais 3 mois sur gazon. Meme les 2 années ou il a fait un long break, c'est sur dur qu'il s'est entrainé au retour des vacances, et c'est a peine 2 semaines avant Stuttgart qu'il est passé su herbe.
GoMaestroGo GoMaestroGo il y a 1 heure
J'avoue que collins qui n'avait jamais participé à l'OA et jamais remporté le moindre match en GC c'est assez fou xD
whsw whsw il y a 1 heure
Elle vient de mon club
paulolacoste paulolacoste il y a 1 heure
^^Rien à faire Sandra, tant que certains n'auront pas en leur possession les résultats de Rafa selon l'échelle de Bristol (schéma et photos à l'appui), rien ne pourra les rassurer... en attendant ils cherchent encore et toujours... Comment va Rafa? Ethymologiquement cette demande reste bien incongrue,non? ^^ ;) HS/ Ceux qui veulent creuser la question :http://intestins.24heures.ch/ Très instructif, surtout pour les jeunes mamans, je vous conseille la vidéo incluse de l'AMFE : la minute blonde pour l'Alerte Jaune avec une Frédérique Bel très en forme ...l'humour potache de salle de garde que d'autres reconnaitront.... ;)
yedog yedog il y a 1 heure
Guga57 : Barre toi.
jemmerdelesmodos jemmerdelesmodos il y a 1 heure
Bien dit Free Kyrgios. Il aura sa propre carrière comme les autres NextGen si on commence à comparer avec les gros monstres du big 3 on va forcément être déçu à la fin tellement ils ont mis la barre haute.
Zlatan ⚡ Zlatan ⚡ il y a 2 heures