account_circle
M'inscrire
menu
person
Premium Avatar
Me connecter
M'inscrire
Depuis mardi, la planète Tennis se divise sur le cas Thiem - Retour sur une polémique prévisible

Depuis mardi, la planète Tennis se divise sur le cas Thiem - Retour sur une polémique prévisible

Roland-Garros aurait-il dû inviter Dominic Thiem ? C’est la question qui est sur toutes les lèvres depuis l’annonce des invitations pour Paris. Alors que l’Autrichien, double finaliste et quadruple demi-finaliste à Roland-Garros, a annoncé qu’il prendrait sa retraite à l’issue de la saison, le tournoi français a décidé de ne pas lui offrir d'invitation. Mais alors que la polémique enfle, une question se pose : Est-ce un vrai scandale ?

- Un choix pas vraiment surprenant

Cette décision, bien que pas vraiment étonnante au vu des dernières éditions, ne fait pas l’unanimité. En effet, ce choix était assez prévisible. Si dans les années 80-90, il était assez fréquent d’inviter des joueurs étrangers, ce n’est plus le cas dans le passé récent du tournoi (à l’exception des invitations conventionnées avec les fédérations australiennes et américaines). Depuis 2003, seuls quatre joueurs étrangers ont été invités par le Grand Chelem parisien : Michael Chang (2003), Gustavo Kuerten (2008), Gaston Gaudio (2009) et Andy Murray (2020).

Parmi ces joueurs, trois avaient déjà été sacrés à Paris (Chang, Kuerten et Gaudio) et le dernier, Andy Murray, a une carrière encore plus impressionnante que celle de Thiem puisqu’il compte 3 titres du Grand Chelem, deux titres olympiques et a été numéro 1 mondial. Ainsi, le tournoi parisien a, depuis plusieurs années, choisi de privilégier les espoirs français aux invitations offertes à des joueurs étrangers ayant marqué de leur empreinte le tournoi. N’oublions pas que Schwartzman va lui aussi vivre son dernier Roland-Garros et n’a pas non plus été invité.

Une fois ce contexte général posé, on ne peut pas nier que ce choix reste matière à débats. D’ailleurs, depuis mardi, les réactions fusent sur les réseaux. Si certains prennent la défense de la fédération, d’autres crient au scandale. Des joueurs aux entraîneurs, en passant par les spécialistes et les journalistes, chacun y va de son petit avis.

- Des Français au soutien de leur fédération

Plusieurs Français ont pris la parole pour justifier le choix fait par le tournoi. On pourra notamment citer Lucas Pouille, 229e cette semaine, qui, bien que privé d’invitation, a tenu à défendre le choix fait par Roland-Garros et la fédération. Il a ainsi déclaré : "Certes, il mérite, il a une carrière extraordinaire. Mais les jeunes qui sont entre la 110e et la 130e place la méritent également. Je trouve ça normal de les privilégier.” (propos relayés sur les réseaux sociaux).

Même son de cloche du côté de Quentin Halys. Le Français, 188e, a donné son point de vue sur les réseaux sociaux. Réagissant à une des publications qui a mis le feu au poudre, à savoir le tweet de nos confrères de Tennis Legend, Halys explique avec une certaine ironie : “Pourquoi ne pas crier au scandale à Vienne quand il ne donne pas de Wild Card à Lucas alors vu qu’il a gagné le tournoi déjà (en 2017) ?”

Pour rappel, Tennis Legend avait réagi avec virulence à l’annonce des invitations, ce mardi : “Pas de Wild Card pour Dominic Thiem à Roland-Garros. On est quand même sur un immense manque de respect pour un joueur double finaliste du tournoi qui a juste été pendant plusieurs années le deuxième meilleur joueur sur terre battue derrière le Roi.”

- Des spécialistes étrangers criant au scandale

À l’international, la pilule a beaucoup plus de mal à passer. En effet, plusieurs professionnels ont fait savoir leur désaccord avec le choix du Grand Chelem parisien. Gill Gross, analyste tennis travaillant pour Tennis Channel et l’US Open, a par exemple fait savoir son désaccord par un tweet assez clair : “D’habitude, je m’oppose catégoriquement à ce que l’on se plaigne de l’attribution ou non des wild cards (l’équité n’est PAS le but recherché). Mais je dois faire une exception ici. Dominic Thiem dans le tableau final, cela ferait du Roland‐Garros de cette année un bien meilleur événement, sans aucun doute.”

Gross n’est pas le seul spécialiste en colère. José Morgado, journaliste tennis portugais de renom, n’a pas mâché ses mots, s’en prenant directement à la fédération française : "Je suis désolé mais le cas de Thiem est absolument impardonnable. Un non-sens absolu de la part de la Fédération française de tennis.” Enfin, on peut aussi citer l’avis très tranché de Sascha Bajin. Le Serbe, entraîneur de certaines championnes telles que Naomi Osaka (avec laquelle il remportera deux Grands Chelems) ou encore Karolina Pliskova, n’a pas aimé le choix fait par Amélie Mauresmo et son entourage. Visiblement très remonté, il a déclaré sur Twitter : "Roland-Garros ne va pas donner à Thiem, deux fois finaliste, une Wild Card lors de sa dernière année. C’est une blague… Désolé Roland-Garros mais c’est tout simplement terrible et celui qui a pris cette décision doit être ..... (vous les gars remplissez le blanc)”

Quoi qu’il en soit, le choix a été fait par le t

ESP Nadal, Rafael [1]
6
6
6
tick
AUT Thiem, Dominic [7]
2
3
4
AUT Thiem, Dominic [4]
1
1
7
3
ESP Nadal, Rafael [2]
6
6
5
6
tick
ESP Nadal, Rafael [4]
6
6
6
tick
AUT Thiem, Dominic [6]
0
4
3
SRB Djokovic, Novak [1]
6
6
6
tick
AUT Thiem, Dominic [13]
4
1
2
Dominic Thiem
131e, 496 points
Lucas Pouille
165e, 363 points
Quentin Halys
187e, 327 points
Publier un Flash Publier un Flash
Top des commentaires comments
Comme si c était de la faute à Jarry, continuons comme cela et nous arriverons à concurrencer le public footballistique...
17 thumb_up
Gilles147 Gilles147
[quote]Pour moi la plus belle victoire de sa carrière ! [/quote] La culture de l'instant dans toute sa splendeur
17 thumb_up
KasaBlanca KasaBlanca
Eh bé les parieurs ont bien le seum. Moutet et le public vous l'ont mise bien profond. Ils ont gagné ensemble en prenant une belle revanche sur Santiago. Certains matchs se gagnent sur le terrains et
13 thumb_up
storm9 storm9
Sinistre individu que ce MOUTET ! On parle ici de la finesse de son jeu mais on cherche désespérément nos mots lorsqu'il s'agit de décrire la finesse de son esprit.
11 thumb_up
Jean-daniel Martino Jean-daniel Martino
Rodger me manque, j'aurais bien voulu le voir jouer contre Alcaraz...
11 thumb_up
MEHDI B. MEHDI B.