account_circle
M'inscrire
menu
person
Premium Avatar
Me connecter
M'inscrire
Terminé - 02:17
weather 10°C
0
0
2
2
7
Moez Echargui
0
0
6
6
5
Marc Polmans
Match Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Pol
Ech
Service
Retour
Match Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Pol
Ech
Service
Retour
Match Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Pol
Ech
Service
Retour
Match Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Pol
Ech
Service
Retour
Match Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Pol
Ech
Service
Retour
Match Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Pol
Ech
Service
Retour
Match Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Ech
Pol
Service
XX
XX
Retour
XX
XX
Match Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Ech
Pol
Service
XX
XX
Retour
XX
XX
Match Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Ech
Pol
Service
XX
XX
Retour
XX
XX
Match Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Ech
Pol
Service
XX
XX
Retour
XX
XX
Match Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Ech
Pol
Service
XX
XX
Retour
XX
XX
Match Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Ech
Pol
Service
XX
XX
Retour
XX
XX
Match
Pol
Ech
Réduire
Coups gagnants
Fautes directes
Aces
Doubles fautes
% 1er service
% points gagnés au 1er service
Balles de break sauvées
% de points gagnés au retour
Balles de break remportées
% points gagnés
Jeux blancs
Balles de set
Balles de match
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Ech
Pol
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Ech
Pol
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Ech
Pol
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Ech
Pol
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Ech
Pol
Afficher plus de stats
Balles de break remportées
% points gagnés
Match
Pol
Ech
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Ech
Pol
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Ech
Pol
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Ech
Pol
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Ech
Pol
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Ech
Pol
Derniers flashs flash
Gilles Simon nouveau coach de Daniil Medvedev Gilles Simon a intégré, cette semaine, l'équipe de Daniil Medvedev. Le Français, qui a pris sa retraite en novembre 2022 lors du Masters 1000 de Paris, épaulera Gilles Cervera qui reste le coach principal du Russe mais qui souhaite passer moins de semaines sur le circuit cette année. Simon accompagnera Medvedev dès la semaine prochaine à Dubaï. Une premier test en conditions réelles après une première semaine d'entraînement. Les deux hommes s'appréciaient déjà avant de commencer à travailler ensemble et ont une philosophie du tennis très similaire. Cette collaboration apparaît donc comme une évidence sous bien des aspects. Simon (en réponse à L'Equipe) : "En fait, Daniil a tout compris. Il a adapté sa technique à ce qu'il veut faire. ''OK, je mesure 2 mètres mais j'ai envie de jouer deux mètres derrière la ligne de fond.'' Ou ''Ok je mesure 2 mètres mais j'ai envie de faire des échanges de soixante frappes''. C'est ce que tout le monde devrait faire ! Il n'est pas perméable aux dogmes, il possède une grande force de caractère. Sa technique correspond à qui il est : il joue comme il le sent. Sa technique, il s'en fout ! Ce qu'il veut, c'est mettre la balle à un endroit du court et à une certaine vitesse. Point final. Avec sa technique, il ne peut faire que ce qu'il fait mais il le fait tellement bien qu'il est numéro 2 mondial (n°4 mondial actuellement). Il a beaucoup de solutions contre beaucoup de joueurs. Par exemple, il n'aime pas taper un coup droit à hauteur d'épaule, eh bien il se débrouille pour la taper à la hauteur qui lui convient. Ça suffit pour être un monstre." Medvedev (en réponse à Tennis Majors) : "Gilles Simon est une ressource additionnelle dans mon équipe. Il va nous aider à continuer à progresser, à gagner des titres et à faire de moi un meilleur joueur. Je le connais comme un joueur très intelligent, qui peut m’aider à progresser. J’espère notamment progresser dans les parties de mon jeu qui ne sont pas les meilleures à mes yeux. On verra pour la suite (après Dubaï), jusqu’ici tout se passe bien. J’ai bon espoir que cela dure longtemps mais ça dépend de multiples facteurs. Je ne sais pas encore exactement combien de temps il passera avec moi. Bien sûr, je voyagerai plus souvent avec Gilles Cervara qu’avec Gilles Simon." Cervara : "Le titre qu'aura Gilles Simon ? Consultant, co-entraineur, entraîneur adjoint... ça n’a pas d’importance. Ce qui comptera sera la qualité du travail, l’harmonisation de nos apports, la bonne dynamique de vie entre tout le monde dans l’équipe et les résultats. C’est tout ça qui sera important. (...) Il va nous apporter sa vision fine du jeu et des adversaires de Daniil. Des choses nouvelles et différentes qui appartiennent à son expérience et ses qualités. Il va aussi appuyer des choses qui sont déjà faites et dites avec Daniil depuis sept ans."
Swiatek battue par Kalinskaya en demies à Dubaï ! Grosse sensation à Dubaï où Anna Kalinskaya vient de réaliser une superbe performance pour battre Iga Swiatek en demi-finales. La Russe, 40e joueuse mondiale et issue des qualifications, s'est imposée en 1h41 sur le score de 6/4, 6/4. En finale, elle retrouvera donc Jasmine Paolini, une opposition complètement inattendue à ce stade de la compétition. Swiatek avait pourtant bien débuté cette demi-finale. La n°1 mondiale a fait le break dans le 6e jeu du 1er set pour mener 4/2. Mais Kalinskaya a alors aligné 6 jeux consécutifs pour s'octroyer la 1ère manche et faire le break dans la 2e (6/4, 2/0). La Russe a même accentué son avance dans le 7e jeu en faisant le double break pour mener 5/2. La différence était faite et le débreak de la Polonaise dans la foulée n'y a rien changé. Kalinskaya réalise pour l'instant la semaine parfaite, avec un seul set perdu en 7 matchs disputés. Il ne lui reste plus qu'a remporter le 8e.
Monfils : "Ça me me met un coup de vieux de dingue !" Gael Monfils affronte Jakub Mensik ce jeudi en quarts de finale à Doha. Le Français, 37 ans et 68e mondial, sait qu'il doit sérieusement se méfier du grand espoir tchèque, 18 ans et 116e mondial. Le Français s'est exprimé sur le sujet pour le journal L'Equipe, expliquant qu'il est heureux de pouvoir affronter la nouvelle génération, même si ça ne le rajeunit pas. Monfils avait en effet déjà atteint le 42e rang mondial avant même la naissance de Mensik. Monfils : "C'est un super gamin, très talentueux, il sera rapidement en haut. De ce que j'ai déjà vu ici, c'est un athlète complet. Ça sera difficile. Je l'avais vu la première fois l'année dernière en Challenger en République tchèque, à Ostrava. J'avais entendu parler de lui. J'étais allé le voir jouer. Je le vois monter. Je l'avais vu à l'US Open, je trouvais qu'il avait hyper bien joué. Il y a une petite vague de jeunes qui arrivent fort très tôt. C'est beau à voir. C'est cool de pouvoir les jouer avant la fin. Il n'est peut-être pas à son prime, mais c'est cool de pouvoir jouer avec lui. Ah ça me met un coup de vieux de dingue ! (que Mensik soit né alors qu'il était déjà dans le Top 50 ATP en 2005) Moi quand je suis arrivé, c'était la fin d'Andre (Agassi), Pete (Sampras), etc."
Rune à nouveau entraîné par Mouratoglou ! La jeune star du tennis Holger Rune a trouvé un nouvel entraîneur un peu plus de deux semaines après la démission de Boris Becker. Le Danois de 20 ans revient à son ancien coach Patrick Mouratoglou. "Parfois, il faut essayer différentes choses pour savoir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas", a écrit Rune sur X mercredi. Becker a souhaité "beaucoup de succès" au duo via X. Rune et Becker avaient mis fin début février à leur collaboration qui durait depuis à peine quatre mois. Becker s'était rendu compte qu'il devrait "être à la disposition de Rune en tant qu'entraîneur beaucoup plus que je ne peux le faire. En raison de mes obligations professionnelles et privées, je ne peux pas donner à Holger ce dont il a besoin". Le septième joueur mondial va tenter de prendre un nouvel élan sous la houlette de l'entraîneur français à succès Mouratoglou, que Rune connaît depuis qu'il a 13 ans : "Ces derniers mois, j'ai beaucoup appris sur ce qui est important pour moi", a écrit Rune. "Avec Patrick, j'ai célébré certains de mes plus grands succès et je pense qu'il peut m'aider à atteindre mes objectifs". Mouratoglou a écrit à ce sujet sur Instagram qu'il avait "toujours cru en son potentiel" avec Rune. "Il a de grands objectifs - et moi avec lui. C'est le début d'une nouvelle aventure".
Alcaraz : "Je serai rétabli pour défendre mon titre à Indian Wells" Le numéro deux mondial Carlos Alcaraz affirme que l'entorse à la cheville qui l'a contraint à quitter l'Open ATP de Rio le laissera sur la touche pendant "quelques jours", mais qu'il sera prêt pour la défense de son titre à Indian Wells après une exhibition contre Rafael Nadal à Las Vegas. "Je viens de passer une IRM de ma cheville après la blessure d'hier", a écrit Alcaraz sur Instagram. "Après la réunion avec mon médecin et mes physiothérapeutes, le diagnostic est une entorse latérale de grade II." "J'ai une entorse qui va m'empêcher de jouer pendant quelques jours ! Rendez-vous à Las Vegas et à Indian Wells !" Alcaraz s'est blessé au deuxième point de son match du premier tour contre le wild card brésilien Thiago Monteiro, son pied droit s'accrochant dans la terre battue rouge du Jockey Club Brasiliero. Après une chute brutale, il a boité jusqu'à sa chaise, où, pendant un temps d'arrêt médical, un kiné a tapoté sa cheville droite enflée. Il est revenu pour gagner le premier jeu interrompu, mais après avoir perdu son service dans le deuxième, il a décidé d'abandonner. Alcaraz a déclaré lors de sa conférence de presse d'après-match que les physiothérapeutes avaient indiqué que la blessure n'était "pas grave" et que les examens complémentaires de mercredi le confirmaient. Il a toujours l'intention de jouer un match d'exhibition pour Netflix le 3 mars à Las Vegas contre Nadal, vainqueur de 22 tournois du Grand Chelem. Cette rencontre, qui sera disputé au Michelob Ultra Arena du Mandalay Bay Resort, s'inscrit dans le cadre du retour de Nadal sur les courts après une absence de près d'un an pour cause de blessure. A Indian Wells, le tableau principal débutera le 6 mars, où toutes les têtes de série bénéficient d'un laissez-passer pour le premier tour. Alcaraz a battu Daniil Medvedev 6/3, 6/2 en finale pour remporter le titre dans le désert californien l'année dernière et redevenir numéro un mondial. Il était devenu le plus jeune numéro un mondial masculin après avoir remporté l'US Open à 19 ans en 2022, mais sa saison 2022 a été écourtée par une déchirure abdominale au Masters de Paris en novembre de la même année et il a manqué l'Open d'Australie 2023 en raison d'une blessure aux ischio-jambiers contractée à l'entraînement. En avril dernier, le joueur de 20 ans a également dû renoncer au Masters de Monte-Carlo en raison de problèmes de dos et de douleurs arthritiques à la main gauche, mais il a remporté son deuxième titre du Grand Chelem à Wimbledon en juillet. La dernière blessure d'Alcaraz survient alors que le champion italien de l'Open d'Australie, Jannik Sinner, se rapproche de la deuxième place mondiale. Alcaraz devance Sinner - qui a remporté le titre de Rotterdam dimanche - de seulement 535 points et a 1 000 points à défendre à Indian Wells.
video Dernière vidéo + tous
11:16
Top des commentaires comments
Bentalay et Man5 réunis sur la même feuille de match waouh, si chacun pronostique un joueur différent les 2 vont perdre, c'est légendaire.
14 thumb_up
ACE ACE
Je n ‘ arrive pas y croire : Anna qui tape 3 top 10 sur ce tournoi ostapenko, gauff et swiatek Quel exploit 👏👏
12 thumb_up
GoRoger GoRoger
Ce n'est pas grave. Tout le monde ne peut pas être au top tout le temps. Enchaîner deux tournois, dont un victorieux, et aller jusqu'à la 1/2, bravo. Coco, Aryna, Rybakina ont été sorties avant. Bravo
12 thumb_up
Chris B. S. Chris B. S.
C est l essentiel 🤩..pour lui [url=https://zupimages.net/viewer.php?id=24/08/ick3.png][img]https://zupimages.net/up/24/08/ick3.png[/img][/url]
11 thumb_up
Oryx Oryx
Qu'est ce qu'il y a PdB ? On ne parle plus de Djoko en ce moment alors ça ne va pas ? Quand Djoko va rejouer, on va bouffer des articles de lui de partout mais là, bizarrement, tu ne vas pas t'en pl
10 thumb_up
Jul08 Jul08
facebook Facebook