account_circle
M'inscrire
menu
person
Premium Avatar
Me connecter
M'inscrire

Le Club hisTTorique
21 mai 2021, 18:56
En tant que passionné depuis tout jeune, je me dois de créer un topic consacré à l'Histoire pour pouvoir échanger avec d'autres passionnés, mais aussi avec des personnes qui souhaiteraient découvrir la discipline.

https://zupimages.net/up/21/26/e1vq.png

Pour ce faire, je vous propose un concept assez simple ; chacun peut poster ici une anecdote historique qui lui semble intéressante. Une fois l'anecdote postée, nous pourrons en discuter, mais aussi "valider" cette anecdote. Cette idée de "validation" m'a été donnée par le sympathique Bjorn qui pourra nous donner quelques précisions.

Vous pouvez poster une anecdote quand vous le souhaitez. Me concernant, j'essayerai de sortir un peu du lot en vous proposant des anecdotes assez élaborées. C'est la raison pour laquelle je me limiterai à deux ou trois anecdotes par semaine.

Thucydide disait : "L'histoire est un perpétuel recommencement".

Je vous invite à me rejoindre pour qu'on puisse faire vivre l'Histoire à notre façon ^^

N'hésitez pas si vous avez des idées :D

Anecdote n°22 : Singapour, une défaite cuisante pour les Britanniques !

Contexte : Le 6 décembre 1941, à la surprise générale, le Japon d'Hirohito attaque la base navale américaine de Pearl Harbor. Située dans les îles Hawaï, Pearl Harbor n'est pas la seule base à être visée : presque toutes les bases américaines du Pacifique sont prises pour cible par les Japonais. De cette façon, les possessions des autres puissances européennes (hollandaises et britannique notamment) sont elles aussi directement menacées.

https://static.lpnt.fr/images/2019/12/07/19791804lpw-19794088-article-jpg_6741546_1250x625.jpg
Image représentant l'attaque Japonaise à Pearl Harbor.

L'anecdote en elle-même : 6 décembre 1941. Alors que l'attaque japonaise à Pearl Harbor est déjà connue, un avion de reconnaissance britannique repère en mer de Chine méridionale un important convoi naval japonais. Malgré une menace certaine d'attaque du quartier général britannique situé à Singapour, une intervention aérienne est rendue impossible par la météo. Le lendemain, les Japonais commandés par le général Yamashita débarquent en Thaïlande et en Malaisie. Le général Wavell, en charge de ce secteur, est aussitôt averti. Toutefois, le résultat est sans appel ; malgré la possession d'une armée plus nombreuse, le manque d'organisation de l'armée britannique coûte cher. En moins de 24h, les Japonais s'emparent de trois points stratégiques capitaux.

Du côté de Singapour, le général Percival ne sait que faire. Le 8 décembre, il prend la décision d'envoyer deux navires vers la Malaisie et la Thaïlande, afin d'avoir des renseignements. Cependant, les deux navires sont coulés par l'aviation japonaise. Dans le même temps, l'armée japonaise, équipée de chars, progresse très vite à l'intérieur des terres. Au milieu du mois de janvier, les deux tiers de la péninsule sont entre les mains des Japonais qui font désormais route vers Singapour.

Le 8 février, l'artillerie japonaise est déployée face à Singapour. Après quelques heures de bombardements, l'armée de Yamashita peut enfin envoyer des premières troupes au sol. Les quelques troupes de défense britanniques sont rapidement balayées. Après quelques jours d'un combat inégal, Percival est contraint de capituler par ses supérieurs. La bataille est perdue !

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/74/Singaporesurrender.jpg
Le général Percival (à droite), aux côtés du général Yamashita (au centre).

Un bilan désastreux !
La chute de Singapour est un véritable choc pour les Anglais. Écrasés par une armée japonaises dotée d'une solide organisation et composée par d'excellents soldats capables de se déplacer rapidement dans la jungle, les Britanniques, en plus de connaître de lourdes pertes, voient 120 000 de leurs hommes se retrouver en captivité. Un très grand nombre n'y survivra pas. De leur côté, en s'imposant à Singapour, les Japonais s'ouvrent la route vers l'Indonésie.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/f0/Bosbritsurrendergroup.jpg/440px-Bosbritsurrendergroup.jpg
Prisonniers britanniques

Source :
Les grandes batailles de la première et de la seconde guerre mondiale, Antoine Bourguilleau


Chapitre n°1 - Dix anecdotes pour découvrir l'Histoire !

Chapitre n°2 - De Napoléon III à Yves Coppens !
flag